Sa cage

Résultat de recherche d'images pour "gardien de but"

Le gardien de but, ostensiblement, tourne le dos à sa cage. Il lui tourne le dos, ne veut pas la voir, fait semblant de l’ignorer, mais elle est son souci permanent. C’est une pensée obsédante. Il sait qu’elle est toujours derrière lui, avec ses filets, prête à le prendre dans ses rets s’il échoue dans sa mission de dernier défenseur. Il doit prendre des gants avec elle. Il ne peut jamais s’éloigner beaucoup d’elle. Il est son bouffon, son pitre, son voltigeur aérien , son décrocheur de pleine lune dans un ciel sans étoiles. Cet astre de cuir, capté dans les airs, il est le seul à le tenir dans les mains, astre brûlant que la cage aimante et que tous, sauf lui, se gardent de toucher du doigt. Le gardien est la marionnette de la cage: c’est elle qui tire les ficelles et le désarticule à son gré. Il rode à quelques encablures dans la surface de réparation. Il est sur sa ligne à elle. Quelle faute a-t-il bien pu commettre pour qu’il soit assigné à la surface de réparation, à ne jamais prendre de champ, à ne pouvoir la laisser seule, ne serait-ce qu’un peu de temps ? Que doit-il, les mains en l’air, réparer? Il la touche, parfois, sur les flancs, pour s’assurer de sa présence. C’est à lui de garantir sa protection, de faire en sorte qu’elle ne soit ni transpercée, ni perforée, ni violée. Il est son garde du corps, son dernier rempart, son ultime recours. Il se jettera dans les airs, se précipitera aux pieds de ses adversaires, plongera sur le sol, se blessera à ses montants pour qu’elle reste vierge. Elle lui donne une telle responsabilité dans la préservation de son inviolabilité qu’il faudra en passer par son corps, à lui, avant de la pénétrer, elle. Il est en enfer avec elle. Ces corps en rideau devant lui, ça bouge, ça s’agite, ça crie, ça hurle… Cette excitation, c’est dans quel but?

Il ne sait plus où donner de la tête.

Comment empêcher ça ?

La scène primitive, répétée, à chaque rencontre.

Ne plus voir ça

Lui tourner le dos

Sa mère, sa cage.

Une réflexion sur “Sa cage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s