Russe,8

Stade du miroir

Le bunker de Staline, à Moscou, a été construit sous un stade, en partie terminé, qui devait contenir 100.000 places. Ce bunker est relié au Kremlin par 17 kms de couloirs. La salle de réception, toute en marbre veiné, est somptueuse. Le calcul du petit père des peuples était que jamais Hitler ne se hasarderait à bombarder le stade, tant , dans la perspective de la victoire nazie, le führer aurait eu besoin d’un tel espace pour célébrer son triomphe sur l’armée soviétique.

Le camarade Staline était donc parfaitement à l’abri sous les pistes et les terrains d’athlétisme.

La mégalomanie a au moins cet avantage , c’est qu’elle permet , par identification projective, d’imaginer, en miroir, les fantasmes de toute-puissance et de grandeur chez le dictateur qui vous ressemble et donc, par conséquence, d’élaborer, pour soi, une parade salvatrice.

A ce stade, l’un de ces deux grands criminels de l’Histoire aura fait long feu, et l’autre, pour un temps, aura sauvé sa peau.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s