Proie du noir

Rien de de plus juste que l’expression : être en proie à. La peur, par exemple. Dans la phylogenèse de la crainte, l’attente anxieuse, dans le repli obscur de la caverne, de l’attaque brutale et foudroyante du prédateur.

3 réflexions sur “Proie du noir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s