Proie du noir

Rien de de plus juste que l’expression : être en proie à. La peur, par exemple. Dans la phylogenèse de la crainte, l’attente anxieuse, dans le repli obscur de la caverne, de l’attaque brutale et foudroyante du prédateur.

Publicités

3 réflexions sur “Proie du noir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s