Qu’on se le tienne pour dit

Pour produire un énoncé, le plus banal soit-il, deux conditions sont nécessaires : un sujet qui parle et la formulation d’ un message.

Or, en se focalisant sur la teneur du message, on « oublie » le messager qui dit toujours, lui aussi, quelque chose de lui à l’occasion de son énoncé.

Il y a donc toujours un « dire » pour accompagner « un dit » :

Dans le « dit » :« Il fait beau aujourd’hui ! », il faut entendre aussi le « dire », implicite du locuteur : « Je sortirais bien ! » ou une tout autre intention.

Lacan, dans l’Etourdit, ramasse, dans une formule, la nécessité de ces deux pôles d’émission et souligne l’omission de la dimension du « dire » , dans l’écoute, dans ce qui s’entend.

« Qu’on dise reste oublié derrière ce qui ce dit dans ce qui s’entend »

On pourrait, à propos de Marx sur le fétichisme de la marchandise, transposer l’aphorisme de Lacan sur l’oubli du dire du sujet de l’inconscient dans la production de son dit :

On obtiendrait alors cette formule, capitale, dans la production de la marchandise :

« Qu’on travaille reste oublié derrière ce qui vaut dans ce qui se vend.

Sur le divan, le patient oublie, quand il parle de la misère du monde, qu’il parle aussi et encore de lui dans son « dire ». Freud le dit à sa manière :« Quelle est la part qui te revient dans le symptôme dont tu te plains ? »

Le capitaliste, lui, n’oublie pas que c’est le « travail abstrait », le temps de travail humain « oublié » dans la production de la marchandise qui donne la valeur au produit manufacturé qu’il échange sur le marché.


Une réflexion sur “Qu’on se le tienne pour dit

  1. Tant de choses en effet restent non-dites depuis que l’homme est homme et qu’il parle.Ses non-dits ne font qu’ourdir contre lui-même la plus sombre des machinations, dont le capitalisme est le bras armé, j’en suis certaine.
    Quel talent, de mêler Lacan, Freud et Marx dans le même texte… Merci pour cette réflexion qui en dit bien plus que ce qu’elle veut dire. 😉
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s