Ongle mort

Se ronger les angles n’a jamais permis au triangle de s’ingérer dans le cercle, très fermé, des auto-phages qui, pour fuir les aspérités d’une vie qui les blesse, sont à un doigt de la jouissance quand, s’arrachant la peau, ces dévorateurs de soi, croient alimenter, dans la crypte qu’ils remplissent sans cesse de leurs lambeaux, leur image en souffrance.

Publicités

Une réflexion sur “Ongle mort

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s