Ergo

Quand la découvercle freudienne du sujet de l’inconscient fait passer à la trappe le cogito cartésien, souverain  sans doute en sa cellule  mais sujet  divisé dans l’embarras du lapsus, la part obscure et confuse du rêve, la confusion de l’acte manqué, l’énigme douloureuse du symptôme.

Là où ça pense, impossible d’articuler un « donc je suis ».

Chanter, sur ses ergots, n’assure pas au coq d’éviter, à coup sûr, tout canard.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s