Mouettes en nef

Mouettes ivres  de vent dans le sillage du bateau de croisière,

petites carlingues d’os et de plumes, qui, soudain,

folles frises aux fresques des flots,

fatiguent à l’appel de l’infini du large,

battent de l’aile et, finalement, fléchissent

aux adieux.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s