A la coque, à la noix.

Le zéro pointé, sur la tête des saints, auréole leur vie d’une note sévère sur le destin des pulsions. Marguerite-Marie Alacoque, canonisée en 1920, se délectait à remplir sa bouche du vomissement des malades et léchait leurs plaies infectées, n’ayant que Dieu pour témoin et trouvant, à cette action, le comble des délices. Occasions de contradiction, humiliation, abjection, opprobres, mépris, oublis : autant de nourritures délicieuses pour celle qui fait sa demeure de la plaie ardente du Sacré-Cœur. Le visage purulent de sa mère, atteinte d’une inflammation aigüe de la peau, suscitait sans doute, chez elle, la fascination et l’horreur qu’elle retrouvait sur la figure du Christ, ce dieu aux plaies sanglantes, déchet, jouissant de la perte et de l’abandon. Angèle de Foligno raconte dans « Le Livre des visions et instructions » qu’elle lavait les mains hideuses, fétides et pourries des lépreux et qu’elle buvait avec délice l’eau qu’elle avait utilisée pour ce bain, allant jusqu’à avaler les morceaux d’écaille tombés des plaies chassieuses des malades. Saint-Jean de la Croix préconise de viser, non au plus savoureux mais au plus insipide, de ne pas chercher la consolation mais plutôt la désolation, de refuser ce qui est élevé et précieux au profit du plus bas et du plus méprisé, d’entrer dans le plus total dénuement, dans le vide et le dépouillement de tout ce qu’il y a dans le monde : voilà les recommandations du mystique espagnol pour mortifier les quatre passions naturelles que sont la joie, la tristesse, la crainte et l’espérance. La sainteté  fait son lit du masochisme: mauvais calcul du retournement de la pulsion de mort contre soi.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s