Trois patères et trois aveux

Pour contrer un univers sans dessein ni direction:

 

la promesse juive se tape la tête contre le Mur,

le mystère chrétien s’accroche à une potence,

le destin coranique tourne en rond autour d’un cube.

 

Mais un jour, divine surprise!

 

Moïse crache le morceau: là-haut, Yahvé, personne.

Jésus se met à table: le Ciel, des clous!

Mahomet vide son sac: Grands dieux! Allah est tout petit!

 

Alors,

Au placard, les porte-menteurs!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s