Séance courte

Une analyse de Malher.

Le 26 août 1910, Malher appelle Freud à Leyde.

Un après-midi de promenade dans la ville hollandaise au cours de laquelle Freud analyse le lien entre le processus créateur et les troubles sexuels dont souffre le célébre compositeur.

Quelques mois plus tard,  le musicien ayant retrouvé toute sa puissance, meurt.

Freud, alors, envoie la note.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s