Thalassa! Thalassa!

La Perse étant en proie à une guerre civile des plus violentes entre les deux frères, Artaxerxès II et Cyrus le Jeune, ce dernier est défait en 401 avant J.-C et meurt dans la bataille de Counaxa . Les Dix Mille mercenaires grecs qui avaient combattu pour lui sont contraints à la retraite. A 2500 kms de leur patrie, sans armes, sans nourriture, il sont dans le plus grand désarroi. Xénophon prend alors la tête de cette armée en fuite qu’il conduit, à marche forcée, pendant huit mois, dans les sables de la Mésopotamie, le long du Tigre jusqu’à la Mer Noire. En plus de leur déroute, ces soldats humiliés durent affronter les peuplades féroces des montagne de Cappadoce et d’Anatolie, lutter contre la faim et le déchaînement des forces naturelles. Quand, enfin, arrivés au Pont–Euxin, ils aperçurent la Mer Egée , ils tombèrent à genoux en s’écriant : « Thalassa ! Thalassa ! La Mer ! La Mer ! » et les bras levés au ciel, ils remercièrent les dieux de les avoir aidés à survivre à un tel périple !

Le petit Raphaël, loin de toute guerre fratricide et de toute lutte intestine, est pourtant à sa façon, l’un de ces mercenaires avides de retrouver sa patrie d’origine ! Il suffit de le voir, sur son char à roulettes, les bras largement ouverts, s’exclamer à pleins poumons devant l’immense étendue d’eau qui s’offre à sa vue quand il arrive à la plage des Chevrets : « La Mer ! La Mer ! »

Sandor Férenczi, dans son ouvrage, bien nommé, Thalassa, croit observer une analogie entre l’océan et le corps maternel, la sexualité humaine, n’étant, à ses yeux, qu’une vaste régression « thalassale » !

Le liquide amniotique, avec l’embryon-poisson, serait, selon lui, une image de l’océan, ancêtre de toutes les mères, introjecté dans l’utérus…

Sentiment océanique, nostalgie des origines…

Ainsi court à sa matrie d’origine le petit Raphaël, les bras levés en signe de victoire et, à la bouche, l’exclamation extatique des Dix Mille : « La Mer ! La Mer !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s