Rose

Etre là ne donne pas à la rose la raison de son parfum

Rose d’ivoire en sa corolle de taffetas flou

La rose est sans pourquoi tout autant que l’abeille qui, sans doute, à son épine, dort

Un bouquet de roses rouges, sang , nappe végétale de l’homicide

Les épines de la rose: chapelet sur sa tige d’un gain de beauté

La rose est la nudité de l’être en soie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s