Fibre sentimentale

Il y avait un grand balai qui était très triste car il était toujours tout seul derrière la porte de la cuisine.

Personne ne venait le chercher pour enlever la poussière du carrelage.

Il se sentait oublié et bon à rien,

Un poil mélancolique.

La maman de la maison préférait utiliser un gros aspirateur , tout noir, qui faisait un grand bruit d’avion.

Et son tuyau, tout noir aussi, était comme un serpent qui rampait sur le sol.

Le petit Raphaël n’aimait pas cette chose mécanique, bruyante et mal polie avec les meubles,

qui tapait dans la table, le lave-vaisselle, la chaise- haute sans jamais s’excuser du mal qu’elle leur faisait.

Et parfois, même, le petit enfant avait peur de cette bête à roulettes et il allait vite se cacher derrière la porte de la cuisine en serrant très fort le balai contre lui.

Ses petites mains restaient bien accrochées à cet arbre domestique.

Le balai était très content : il se sentait enfin utile à quelque chose.

Un jour, après un gros orage, l’aspirateur-serpent ne voulut plus se remettre en marche.

La maman avait beau lui appuyer sur les oreilles et le ventre, lui mettre le pied sur le dos, tirer très fort sur son long coup, rien à faire : il ne voulait plus respirer

Il était mort.

Un grand silence était tombé dans la cuisine.

Tout à coup, on vit la porte bouger tout doucement et le grand balai s’avancer en glissant lentement sur son pied unique de poils doux et lisses.

Un grand et beau sourire illuminait sa longue tête de bois.

Il se dirigea, sans hésiter, vers le petit Raphaël qui lui ouvrit largement les bras.

Alors, enfin délivrés de cette chose criarde et mal polie, ils commencèrent, tous les deux, bras dans les bras, à esquisser quelques pas de danse sur le sol tout blanc.

Depuis ce jour, la maman de Raphaël, émue par ce ballet improvisé, a décidé que la poussière de sa cuisine serait uniquement ramassée par ce grand bâton à la fibre sentimentale, l’ami fidèle de son petit garçon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s