Le mot amour

 Le mot « amour » échappe à la chimie : ce n’est pas de l’ocytocine, de la dopamine, des endorphines. L’addiction est salée pour le corps se pliant aux combinaisons atomiques des éléments qui disposent de ses affections et, aux phéromones, du soin de l’élection de l’être aimé. Le « mot amour », lui , c’est , chez Racine, l’alchimie des vocables : j’aime… à ce nom fatal, je tremble, je frissonne .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s