Lit d’os

L’hystérique, sur sa couche, ne la met pas en veilleuse. Insatisfaite du peu de place qui, d’après elle, lui est réservée, elle réclame un lit de deux maîtres sur lesquels, elle pourrait enfin, somptueusement régner!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s